La réussite des cours et votre examen doctoral

Examen doctoral

Le règlement des études de l'ÉNAP précise à l'article 15 que l'examen doctoral est:

une activité de formation au cours de laquelle l’étudiant inscrit à un programme de doctorat démontre une connaissance approfondie de sa spécialité, une connaissance adéquate de sa discipline et une capacité de synthèse appropriée pour conduire une activité de recherche et y apporter une contribution scientifique importante.

Foncièrement, un examen doctoral fait la synthèse de vos connaissances en lien avec votre programme d'étude. C'est l'examen ultime amorçant votre passage « d'étudiant » à « chercheur ». Pendant votre examen doctoral, vous aurez à démontrer que vous maîtrisez l'intégralité de la matière qui vous aura été exposée lors des cours de votre doctorat. Si vous avez été admis, je trouverais très surprenant que vous ne réussissiez pas vos cours. Il n'est cependant pas garanti que vous réussissiez votre examen doctoral.

Un examen doctoral demande énormément de matériel à préparer et à couvrir, si bien qu'il est utile de penser à vos deux premières années d'étude non-pas comme deux années de « réussite de vos cours », mais bien comme deux années de préparation à votre examen doctoral.

Vos deux années de préparation (cours)

Voici la description officielle du programme de doctorat. Les cours obligatoires sont « Devis de recherche », « Méthodes statistiques », « Méthodes qualitatives », « Théories des organisations », « Théories du management public » et « Théories des politiques publiques ». Si vous souhaitez que je vous dirige, vous aurez presque assurément à suivre le cours « Lectures dirigées en théories complémentaires », où nous couvrirons des concepts de théorie économique avancés s'appliquant à vos travaux de recherche.

Pour la totalité de vos cours, il faut garder en tête trois choses:

  1. Assurez-vous d'avoir la moyenne académique qui vous garantit le respect des conditions d'admissibilité aux bourses institutionnelles. Il faut une moyenne supérieure à B+. Les cotes alphabétiques correspondant aux notes octroyées à chaque cours sont disponibles à l'article 169 du règlement des études. La plus haute note est A+ (4.3) et la note la plus faible est E (0, soit un échec).
  2. Préparez systématiquement vos travaux et lectures avec des fiches synthèses que vous pourrez consulter plus tard, au moment de la révision pour votre examen doctoral.
  3. Vos camarades de classe sont vos meilleurs alliés pour la préparation et la réussite de vos cours (plus que votre directeur). Ça ne veut pas dire qu'il faut resquiller votre doctorat, mais bien profiter du fait que plusieurs têtes réfléchiront aux mêmes cours.

Pendant les deux premières années, les sessions académiques d'automne (septembre à décembre) et d'hiver (janvier à la fin mai) sont soutenues. Le rythme de lecture est important. Il faut réalistement consacrer la majorité de votre temps à vos cours et à votre réussite. À contrario, ce n'est pas réaliste de penser que vous consacrerez votre temps à travailler à temps plein. Si vous êtes aux études à temps-partiel, c'est peut-être envisageable, mais dans ce cas, vous perdrez l'accès au financement institutionnel (bourses) et potentiellement mon intérêt à vous encadrer.

Financement spécifique au Doctorat

  1. Pour les bourses d'admission au doctorat:
    1. C'est 5 000$ par session, jusqu'à concurrence de 40 000$. Les bourses sont versées sur huit trimestres consécutifs (soit deux années et demi), dès la première session. Vous n'avez pas le choix des modalités de versement.
    2. L'ÉNAP emploiera assurément votre bourse pour payer vos frais de scolarité s'il vous reste un solde impayé. En particulier, pour les étudiants internationaux, si vos frais de scolarité son supérieurs à la valeur de votre bourse, vous n'aurez pas de versement (mais vos frais seront réduits de la valeur de votre bourse).
    3. Règle générale, il faut rester aux études à temps plein pour continuer d'être admissible. Il existe quelques exceptions, tel qu'un congé parental, mais ce sont des exceptions. Consultez le programme de bourses institutionnelles pour les détails.
    4. Il faut maintenir une moyenne cumulative de 3,3 sur 4,3 (soit l'équivalent de B+).
    5. Il faut que ce soit votre première admission au doctorat à l'ÉNAP. Si vous avez été refusé auparavant, vous n'êtes plus admissible.
    6. Il ne faut pas être récipiendaire d'une bourse du CRSH ou du FRQSC. Dès que vous êtes admissible à une bourse au mérite, vous cessez d'être admissible à cette bourse.
    7. Il faut obligatoirement remplir une demande de bourse au CRSH/FRQSC pendant la première année d'étude.
    8. Il faut avoir un statut légal au Canada en tout temps (visa d'étude, etc.).
  2. Pour les bourses d'excellence au doctorat:
    1. C'est une bourse qui vaut 5 000$ par session, jusqu'à concurrence de trois sessions consécutives (soit une année).
    2. C'est une bourse au mérite, c'est-à-dire qu'il faut gagner un concours pour l'obtenir. Ce n'est pas une bourse automatique. Les critères de mérites sont édictés dans le document détaillant les bourses institutionnelles.
    3. Il y a aussi des critères d'admissibilité. Il faut notamment avoir une moyenne cumulative supérieure ou égale à 3,7 sur 4,3 (soit A-), avoir complété au moins un trimestre à temps plein (donc 15 crédits) et être à l'intérieur de la limite permise pour compléter son doctorat (15 trimestres).
    4. Les critères de maintien d'éligibilité sont aussi importants: il faut rester à temps plein et maintenir sa moyenne cumulative supérieure à 3,7. De manière similaire aux bourses d'admission au PhD, la bourse s'appliquera d'abord au paiement de vos frais de scolarité.
    5. Il faut aussi faire une demande de bourse à un organisme subventionnaire.
  3. Les bourses de rédaction de thèse de doctorat:
    1. La bourse est de 6 667$ par trimestre, jusqu'à concurrence de trois trimestres consécutifs, soit une année.
    2. C'est une bourse au mérite, si bien qu'il faut réussir un concours.
    3. Règle générale, cette bourse est destinée aux étudiants qui sont à la fin de leur proposition de thèse. Les modalités sont détaillées dans ce document.